Mots doux

Dans le papier froissé,
Se substituent au son
Les mots exquis tracés
Liant l’incantation.

Psalmodie entêtante
D’un seul cœur alangui,
Alchimie enivrante
A un être séduit.

Dans le papier froissé,
Une trace discrète
D’un carmin effacé
Attendant sa conquête.

Et d’un souffle enlaçant,
En volutes fragiles,
S’envolent vivement
Les échos volubiles.

Dans le papier froissé,
La promesse en attente
D’une harmonie. Pensée
Fervente, pour l’amante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.